Newcastle – the place to be !

22 Mai

On vient de découvrir que Newcastle a été classée 9ème ville la plus agréable à vivre au monde par le Lonely Planet en 2011, devant Paris, Londres, Sydney, Melbourne, ou encore Rome et Barcelone.

Maintenant on comprend mieux le sentiment qu’on a depuis une semaine d’être dans une ville tellement agréable…

safe_imageCAOLQWCN

Panorama de Newcastle vu du phare

A Newcastle, les journées commencent à 7h, quand le réveil sonne pour indiquer à Nico que c’est l’heure d’aller surfer. Pendant ce temps-là, Marjo en profite pour dessiner, lire des magazines de cuisine ou écrire un nouvel article du blog dans le loft privatif au fond du jardin.

IMG_2513

surf du matin – les vagues près des piscines d’eau de mer

A 9h, les choses sérieuses commencent, c’est parti pour 4h de wwoofing ! Au programme, passer le karcher sur les différentes terrasses, huiler la nouvelle terrasse en bois, paver les espaces autour de la terrasse, … Nico détient actuellement la palme de l’activité la plus intéressante, il a cuisiné des garlic bread (pain à l’ail) avec Diane !

IMG_2468

pavage du jardin selon la technique de Diane, parfois contestée par ses wwoofeurs (mais on a compris avec le temps que l’hôte a toujours raison)

Vers 13h, le wwoofing c’est fini ! Petite douche à l’ombre des bananiers puis deuxième session de surf et visites à gogo !

Ces derniers jours, nous avons visité :

– la cathédrale anglicane de style gothique, construite à partir de 1883. Il faut préciser que la tour n’a été ajoutée qu’en 1979 (on rigole en France…)

Christ Church Cathedral, newcastle NSW Australia christchurch OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– le musée (gratuit) de la ville. Là encore on comprend comment Newcastle peut être classée dans les 10 villes les plus agréables à vivre : leur musée municipal a été refait à neuf il y a quelques années et est juste splendide. L’entrée est gratuite et pour ce prix-là on a aussi droit à un spectacle de sons et lumières sur le thème de la sidérurgie (on attend ça à Hayange !).

Fire%20&%20Earth%20021

spectacle sons et lumières sur le thème de la sidérurgie

IMG_2556

On aperçoit un peu Nico sous la Terre

IMG_2558

Sidérurgie à Newcastle, ça nous change pas trop d’Hayange !

7370882278_fd0dc517f0_z

Musée de Newcastle

– la Hunter Valley, une des plus célebres régions viticoles pour déguster quelques vins, manger du fromage et du chocolat, et avoir un peu l’impression d’être en Alsace (en moins bien bien-sûr…)

Petite info : en Australie, le lait cru ou tous produits à base de lait cru sont interdits. Tous les fromages sont donc pasteurizés…

1355209770689_upload-938x704

A la cheese factory, on n’a pas réussi à trouver un fromage à moins de 15 euro. Et encore, à 15 euro on pouvait seulement avoir du fromage frais mariné à l’ail… Par contre on en a trouvé plein à 45 euro !

Cellar_Door_Entrance

Pepper Tree Vineyards, où on a pu goûter des bons pinots gris. Mais là encore, pas de pinot gris à moins de 15euro, pour la même qualité qu’un pinot gris à 5euro de Wolfberger…

Hunter-Valley-Brewery

Distillerie de vodka et de schnaps

infosheetimageaspsheetno792asize2 bg_hv_7 hunter-valley-nsw IMG_2526

2 Réponses to “Newcastle – the place to be !”

  1. Michèle Bompeix 22 mai 2013 à 20:53 #

    juste magnifique ! Comme tu me fais rêver chaque jour, après les contrariétés du boulot, le froid, le ciel gris et tout et tout !
    Pourquoi est-ce que le fromage est si cher ?
    Merci pour ce journal, ça doit te prendre du temps, Marjorie !

    • Marjo & Nico 22 mai 2013 à 23:48 #

      Ca nous prend du temps, mais on aime bien !
      On a cherché sur internet les raisons potentielles de cette différence de prix sur les fromages, les vins, … et on a trouvé plein de blogs de gens (dont des grands chefs) ayant vécus en Australie et en Europe et qui s’indignent des différences de prix sur des produits similaires.
      D’après le blog d’un chef australien qui s’est penché sur la question, voilà l’explication : les coûts de main d’oeuvre sont moins élevés en Australie qu’en France parce que les entreprises paient beaucoup moins de taxes. Donc pas de coûts de main-d’oeuvre plus élevés. L’Australie produit tous les produits de base et n’a donc pas besoin d’importer. Elle poduit ses raisins pour le vin, son lait pour les fromages, sa farine pour le pain. Donc pas d’explication du côté d’une importation éventuelle des produits de base.
      Non, d’après ce chef, les produits sont beaucoup plus élevés (et ont augmenté deux fois plus vite qu’en France ces 10 dernières années) parce que l’Etat intervient beaucoup moins dans le contrôle des prix, alors qu’en France tout un tas de mesures ont été mises en place pour réguler les prix des produits : contrôle des pratiques anti-compétitives, création de l’Observatoire des prix et des marges, transparence des prix de production, ….
      Voilà une explication, pas officielle mais qui pourrait avoir du sens (et qui nous empêche d’acheter du fromage et du vin !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :